«Femme qui a fera 1 pacte avec le Diable pour avoir des pouvoirs malefiques.

«Femme qui a fera 1 pacte avec le Diable pour avoir des pouvoirs malefiques.

Elle peut vous faire mourir via sortilege, vous transformer en animal ou vous transporter a n’importe qu’elle distance.

Elle connait des potions magiques qu’elle fera bouillir en invoquant le diable. Certains semaines, elle sort par la cheminee dans un balai et s’envole pour rejoindre d’autres sorcieres en landes ou les clairieres. Elles dansent follement en permanence, mangent des vers et des crapauds, chantent des chants horribles en l’honneur de leur maitre diabolique.» « Les sorcieres habitent souvent des maisons hantees Afin de se sentir moins seules. Ce seront des logis ou ont eu lieu jadis des drames epouvantables. On y entend des cris etranges, des soupirs, des gargouillis, des clameurs et des craquements. Les fantomes aiment raconter aux sorcieres ces malheurs d’antan».

Notre sorciere fut autrefois le symbole d’une femme parfaite, reunissant en une meme personne Aphrodite -deesse grecque de l’Amour et de la Beaute -, Circe – magicienne qui metamorphosa nos compagnons d’Ulysse en pourceaux dans l’Odyssee d’Homere – et Cassandre – qui recut d’Apollon le don de predire l’avenir. Puis, sous la pression des pretres catholiques et des juges de l’Inquisition, cette dernii?re s’est vue capturee, calomniee et brulee. Devenue aussi l’incarnation de la peine absolu et de la laideur, la sorciere «attire Notre souffrance, la peur, la haine ; elle n’est plus un etre vivant appartenant a une communaute mais l’expression, la cause du malheur qui s’abat sur chacun». Si selon Jules Michelet «L’unique medecin du peuple, pendant mille annees, fut la sorciere», elle est avant bien percue comme une jeteuse de sorts, une empoisonneuse, une avorteuse .

Mes quinze crimes dont nos sorcieres etaient coupables d’apri?s Jean Bodin, demonologue et juriste du 16eme siecle, paraissent des suivants :

-Elles renient Dieu; -Elles blasphement Dieu; -Elles matchocean application adorent le diable; -Elles vouent leurs bambins au diable; -Elles sacrifient leurs enfants au diable avant qu’ils ne soient baptises; -Elles consacrent leurs bambins a Satan des le sein en mere; -Elles promettent au diable d’attirer l’ensemble de ceux qu’elles pourront a le service; -Elles se nourrissent de chair humaine, de pendus ou de frais cadavres; -Elles jurent par le nom du demon; -Elles ne respectent aucune loi; -Elles commettent des incestes; -Elles tuent des personnes, nos font bouillir et nos mangent; -Elles font mourir les gens par poison et via sortileges; -Elles font perir nos fruits et causent la sterelite; -Elles se font esclaves du diable et copulent avec lui.

Representations d’la sorcieres

L’imaginaire autour d’la sorciere :

Vivant dans la plus grande misere et en retrait du village, la sorciere est rejetee. Haissant bien ce qui peut nuire a sa tranquillite et le isolement, elle traque et persecute ceux qui empietent dans son territoire. La sorciere Kacinka, en Moravie orientale, s’improvise garde-chasse : si elle surprend des braconniers en train d’installer des pieges dans «sa» foret, elle leur coupe nos pompes. Selon des temoignages slovaques, votre grosse femme a toutes les pieds d’oie et aux longs cheveux noirs brutalise des garnements avec son manche a balai jusqu’a ce qu’ils tombent a terre.

Mes sorcieres auraient leurs petites habitudes :

Elles entrent toujours dans une maison par la fenetre et la quittent par la cheminee. Elles ne mangent jamais de chair humaine crue mais reellement cuite, voire bouillie et elles bannissent le sel de leur alimentation, ce condiment ayant des proprietes exorcistes. Des ossements humains, des peaux de crapaud sechees et des yeux de chouette vitrifies leurs servent a fabriquer leurs bijoux. A l’aide de minces cordes multicolores, comprenant neuf noeuds de plumes, elles fabriquent une guirlande qui sert a leurs incantations malefiques. On rapporte qu’elles collectionnent des petites figurines en terre cuite, a l’effigie des enfants qu’elles ont captures, mis en cage puis transformes en crapaud, en corbeau ou en pierre ! Elles cultivent egalement des plantes venimeuses dans leur potager.

Pour conjurer le sort lance par une de ces horribles sorcieres, vous devez promptement executer le miraculeux geste qui est de tendre le bras et la main vers la sorciere, avec le majeur et l’annulaire replies en rejoignant le pouce, l’index et l’auriculaire pointes en avant. Lui faire les cornes avec les doigts est un nouvelle possible tres repandu au Maroc et en France. Enfin, si une sorciere vous frappe sur l’epaule, on doit se taper illico dans la tronche ; par contre, si elle vous frappe sur la tete, Il semble vivement conseille d’elever les mains et de l’une frapper l’autre. Le charme va i?tre ainsi rompu !

No Comments

Post A Comment